29/01/2011

Renforçons la Police Municipale !

Depuis 2010, les communes genevoises ont la possibilité légale de développer des compétences de police de proximité au moyen d'agents en uniforme, notamment en ce qui concerne les incivilités, les infractions en matière de salubrité, ainsi que pour de nombreux actes de délinquance qui peuvent se produire dans les rues de Genève. Ces nouvelles compétences ont permis aux Agents de Police Municipale (APM) de voir leur efficacité augmentée pour assurer la sécurité dans les quartiers de la Ville de Genève.

Si beaucoup a déjà été fait, ces forces de police municipale, au nombre d'environ 100 agents répartis sur 5 postes de quartier en Ville, sont aujourd'hui nettement insuffisantes. Malgré cela, la majorité du Conseil municipal a refusé en décembre dernier au magistrat en charge de ce dossier, Pierre Maudet, la somme nécessaire pour engager 25 nouveaux agents, préférant la consacrer à des «médiateurs culturels», chargés d'assurer la sécurité dans les bibliothèques et les musées.

Cette décision, couplée à la tentative anti-collégiale d'un magistrat de faire voter sur le siège un règlement dilatoire et illégal, montre une nouvelle fois le déni de réalité de la majorité rose-rouge-verte sur les questions de sécurité publique. Cette tentative maladroite, qui montre la méconnaissance du travail de la police municipale de ses auteurs, n'était d'ailleurs qu'un écran de fumée destiné à masquer la décision de couper les postes de policiers municipaux.

Pour mettre fin à l'incurie en matière de sécurité publique dont fait preuve l'Alternative et dont la population devra une fois de plus supporter les conséquences, les Libéraux-Radicaux ont lancé une initiative populaire destinée à renforcer les effectifs de la Police Municipale. Celle-ci permettra de garantir une présence uniformée dissuasive et permettra à la police municipale d'atteindre un effectif substantiel lui permettant de continuer à diminuer concrètement l'insécurité ambiante.

Ce combat pour l'augmentation des effectifs et des compétences de la Police Municipale (anciennement Sécurité Municipale) n'est pas nouveau pour nous qui avons été les premiers à demander, en 2006, l'augmentation des compétences de ce qu'étaient encore les Agents de Sécurité Municipaux (ASM) malgré une opposition de la gauche, tant au Conseil Municipal qu'au Grand Conseil. On comprend ainsi mieux les récentes attaques contre la police municipale de la part d'une majorité qui s'est systématiquement opposée à l'augmentation de compétences des APM.

Par cette initiative, nous souhaitons donner à la population la possibilité de montrer son soutien envers une police municipale renforcée qu'ils ont toujours appelée de leurs vœux. La Ville a un rôle à jouer dans l'amélioration de la sécurité sur son territoire, elle doit simplement se donner les moyens de l'assumer ! Les Libéraux-Radicaux entendent les lui donner !

Vous trouverez ici le texte de l'initiative municipale demandant l'augmentation des effectifs des Agents de la Police Municipale.