26/02/2014

Naxoo : Décryptons la gestion du Conseil Administratif

Suite au refus de la population, à 53%, de vendre la part de la Ville de Genève dans la société Naxoo à l'actionnaire qu'est UPC Cablecom, de nombreuses questions se posent sur ce dossier. Que ce soit sur la gestion maladroite du Conseil Administratif, les explications alambiquées sur le transfert du fichier client ou encore l'avenir de la société Naxoo qui est tout sauf clair.

Pour répondre à toutes ces questions et afin de décrypter la gestion passée et future de ce dossier par le Conseil Administratif et la direction de Naxoo, le groupe PLR a déposé hier soir une motion urgente, rédigée par mes soins, qui demande à la commission des finances du Conseil Municipal de faire toute la lumière sur la gestion du Conseil Administratif dans ce dossier, cela en procédant à l'audition de l'ensemble des acteurs concernés.

Ce texte à deux buts, tout d'abord comprendre la gestion passée de ce dossier en analysant notamment les raisons du transfert du fichier client, qui a été effectué dans l'apparente ignorance du référendum par le Conseil Administratif comme par la direction de Naxoo, les raisons de la durée du gel du dossier (8 mois) par le Conseil Administratif ainsi que la constante mise devant le fait accompli du Conseil Municipal dans cette affaire. Le second objectif, lequel est très certainement le plus important, est d'être informé sur le devenir de la société Naxoo suite au refus de la vente. Car comment va-t-on pouvoir garder le personnel si les recettes de la société diminuent ? Et comment pourra-t-on maintenir un réseau à la pointe de la technologie et une offre commercialement attractive sachant que la Ville de Genève ne peut pas investir des dizaines de millions dans cette société ?

Toutes ces questions vont normalement trouver réponse dans les mois à venir suite à l'acceptation de cette motion par une majorité du Conseil Municipal composée des groupes MCG, UDC, EàG et PLR. Il est toutefois malheureux de constater que certains groupes de ce Conseil Municipal ne veulent manifestement pas faire toute la lumière sur le dossier Naxoo et continuent à donner carte blanche à un Conseil Administratif qui n'a plus grande crédibilité sur le sujet.

Si le monde politique était divisé sur l'avenir à donner à Naxoo, personne ne peut refuser aujourd'hui de faire la lumière sur la gestion passée et future de ce dossier. Sauf à penser que certains ont quelque chose à cacher et ne veulent pas voir rendre public leurs responsabilités dans cette affaire. Car refuser d'analyser les raisons de l'échec de la vente de Naxoo devant le peuple revient à dire que ce dossier a été parfaitement géré, chose que la population ne partage manifestement pas vu qu'elle s'est opposée à la vente, avec pour conséquence une perte sèche de 57.5 millions pour la municipalité et une incertitude sur le devenir de Naxoo qui ne peut rester sans réponse.

En demandant qu'on la laisse travailler sur ce dossier et en refusant de débattre publiquement de celui-ci (TdG du 26 février 2014 – voir ici), la magistrate de tutelle Sandrine Salerno continue de refuser d'assumer ses erreurs de gestion dans cette affaire, et surtout de se remettre en question malgré l'échec devant le peuple. Son refus permanent de vouloir rendre des comptes au Conseil Municipal de manière générale, et dans ce dossier en particulier, montre une arrogance qui n'a pas lieu d'être dans une démocratie qui veut que le Conseil Administratif rende des comptes au Conseil Municipal comme à la population. Car de deux choses l'une, soit ce dossier a été parfaitement géré et il n'y a aucune raison de ne pas vouloir s'expliquer sur ce qui s'est passé, soit il ne l'a pas été et il y a un problème. Dans les deux cas, la population à le droit à ce que toute la lumière soit faite.

Commentaires

Bravo, vous avez raison ! Même si la vérité peut être multiple et contradictoire, les politiciens de doivent jamais se lasser de la traquer et de rendre des comptes…

Écrit par : Michèle Roullet | 26/02/2014

Cher Monsieur, je ne vous connais pas, mais je dois reconnaitre que vous faites un vrai travail, contrairement à beaucoup qui cherche sans doute la gloire !

Un travail méthodique, objectif et critique et comble du bonheur avec un suivi, ce qui ne se fait plus depuis que la presse légère a confisqué l'information !!

Un très grand merci à vous !!!

Écrit par : Corto | 26/02/2014

je pense que vous ne savez rien sur le CA... après le brassage de votre élu pour la vente, la PR voté qui a disparu dans l'assaut de l'autre magistrale, alors vous aussi avez oublie La PR même dans vos prise de parole lors du débat de la vente au Conseil de la ville. A l'arrivée de a nouvel chef les remaniement consenti au sein du CA pour la Ville en nous obligeant de siégé avec des technocrate, avec dans le même temps, par Hasard, UPC nomme d'autre administrateurs donc un maquignon de votre clan.
Resté dans vos dossier ou venez me voir ont parle de radicalisme de gauche.

Bissig Michel -Philemon

Écrit par : philemon | 26/02/2014

Oui, le jour où nos élus auront des comptes à rendre et seront obligés de transparence, les poules auront des dents aurait dit ma mère-grand.

Néanmoins, c'est bien d'essayer. Ce dossier doit être clarifié comme des milliers d'autres probablement ou même certainement.

Je comprends que la Ville n'ait pas les moyens d'investir dans une si lourde charge, mais de là à la vendre à une société américaine qui se fera un plaisir via la fibre optique de pénétrer tous les secrets de nos ordinateurs, il y a un pas que je n'aurais pas franchi.

Encore moins l'intolérable pression qui a été faite au peuple de s'abonner de force à celle-ci sans même l'aviser au préalable qu'elle avait droit à un autre fournisseur d'accès !

Gestion lamentable, en effet.

Ceci dit, je n'ai pas personnellement subi cette pression, ne sais même pas qui cable mon immeuble, et la trentaine de chaînes que j'ai à disposition me suffit amplement vu que je ne peux en regarder ou plutôt écouter qu'une à la fois :-)

Néanmoins, j'ai encore reçu dans ma boîte aux lettre aujourd'hui, un pli, une belle pub, identifiée comme Naxoo-Cablecom, alors que la vente n'a pas encore été réalisée... et en faisant fi de notre votation.

Donc, cela continue, malgré ceci et cela et surtout malgré notre vote !

Faut-il l'envoyer à Mme Salerno pour lui rappeler ce qu'est la démocratie ?

Écrit par : Jmemêledetout | 26/02/2014

On sent chez les blogueurs un sentiment d'inquiétude face aux armadas lâchés dans la nature à cause des élections précédentes, avec les dernière élection le quotas de totalitaire devrait baisser mais cependant avant de gicler, attention aux dégâts !

Heureusement que Simon Brandt nous informe avec assiduité et que les démocrates se réveille de leur longue léthargie, raison d'ailleurs pour laquelle divers parasites de la politique ont réussis quantité de prises de bastions, il faut que la droite droite se mette au travail, courage ! Vous vous confrontez à des graves !!

Écrit par : Corto | 28/02/2014

Les commentaires sont fermés.