07/05/2010

GSHC : Construisons une nouvelle patinoire en Ville !

Quand bien même on semble s'acheminer, après maintes péripéties et refus de l'Alternative,  vers une nouvelle rénovation de la patinoire des Vernets, afin que celle-ci ne devienne pas le cercueil du Genève-Servette Hockey Club (GSHC) mais puisse au moins lui permettre de continuer à survivre, tout le monde sait que cela ne serait qu'un emplâtre sur une jambe de bois tant cette infrastructure ne correspondra jamais aux besoins du GSHC.

Ainsi, si la rénovation des Vernets est nécessaire pour permettre au club de continuer à exister, il est vital de réfléchir à la construction d'une nouvelle patinoire qui accueillerait le club d'ici 6 à 8 ans. Certes, on a déjà parlé du projet de l'Arena ou des Cherpines mais on ne qu'être navré de constater que la Ville de Genève n'a aucun projet d'avenir pour donner à son club une infrastructure digne de lui.

En conséquence de quoi, et pour suppléer à l'absence totale de proposition tant de l'Alternative majoritaire que du Conseil Administratif, vous trouverez ci-dessous deux propositions de construction d'une nouvelle patinoire par la Ville de Genève en partenariat avec le secteur privé. Laquelle peut être raisonnablement budgétisée à 30 millions de francs pour une infrastructure moderne de 10 à 12'000 places.

Comme introduction, je vous invite à jeter un coup d'œil ici où vous trouverez le Plan Financier d'Investissement 2010-2021 de la Ville de Genève, celui-ci regroupe l'ensemble des projets d'investissement de la commune, celui-ci est hiérarchisé en fonction du niveau d'avancement des projets qui vont en gros du « réalisé ou en voie de réalisation » à « non-encore planifié ».

On pourrait donc, sans l'ombre d'un problème, remplacer des projets prévus mais non-encore planifiés par la construction d'une nouvelle patinoire via une simple réaffectation de l'enveloppe budgétaire prévue.

A la lecture de ce PFI, on constate que deux projets en page 95 pourraient parfaitement (en termes de lieu, de surface et d'enveloppe budgétaire) être remplacés par le projet de construction d'une nouvelle patinoire.

Proposition 1 : Construire une nouvelle patinoire sur le parking des Vernets

Cette idée a un grand avantage : grouper au même endroit les principales surfaces de glace appartenant à la Ville de Genève et conserver le GSHC aux Vernets. C'est l'idée qui a été retenue à Zoug lors de la construction de la nouvelle patinoire à proximité de l'actuel Herti.

C'est cette proposition qui a notre préférence.

Comment ? En Construisant sur le parking de l'actuelle patinoire des Vernets en lieu et place du projet de construction d'une salle multisports (PFI 050.012.54) budgétée à 18'400'000 francs.

Un Partenariat Public Privé (PPP) pourrait être envisagé avec la construction d'un parking souterrain dans le cadre du projet, les promoteurs dudit parking participant au financement de la patinoire en échange d'un droit de superficie.

Proposition 2 : Construire à proximité de la future gare CEVA des Eaux-Vives

Le principal avantage est que l'emplacement sera parfaitement desservi par les transports publics et grouperait au même endroit la nouvelle comédie et la nouvelle patinoire.

Comment ? En remplaçant par une nouvelle patinoire le projet de construction d'un complexe sportif et d'une crèche (PFI 050.065.04) budgétisée à 65'300'000 francs et dont le crédit d'études de 5 millions vient d'être refusé par la commission des travaux du Conseil Municipal.

De plus, sachant que moins de la moitié de cette somme serait utilisée pour construire cette nouvelle patinoire, on pourrait sans problème construire ailleurs un complexe sportif moindre et une crèche avec le restant du crédit.

Ici aussi, un Partenariat Public Privé (PPP) pourrait être envisagé avec la construction d'un parking souterrain dans le cadre du projet, les promoteurs dudit parking participant au financement de la patinoire en échange d'un droit de superficie. Dans les deux propositions, on reste d'ailleurs ouverts à toute possibilité de PPP comme par exemple le naming qui voit la Bern Arena s'appeler la Postfinance Arena.

Au passage, on fera le triste constat suivant : comment comprendre un Conseil Administratif qui prévoit pour plus de 80'000'000 de construction de complexes sportifs mais s'évertue à ne vouloir ni de la construction d'une nouvelle patinoire, ni d'une mise aux normes rapides de la patinoire des Vernets ? Je n'ai personnellement pas la réponse mais une chose est sûre, il est temps de mettre fin au surnombre de la gauche au sein du Conseil Administratif comme du Conseil Municipal.

Si le Conseil Administratif entrait en matière sur l'un de ces deux projets qui ont l'immense avantage d'être sur un territoire appartenant à la Ville et d'avoir un financement, le crédit d'étude pourrait être déposé et voté au second semestre 2010 pour une réalisation d'ici 2015.