05/01/2008

Remettons les pendules à l’heure : un nouveau musée de l’Horlogerie !

Depuis maintenant 4 ans, le musée de l’Horlogerie est fermé suite au vol de plusieurs dizaines de montres qui y étaient exposées. Et actuellement, seuls des musées privés comme celui de Patek Philippe offrent un écrin digne à la tradition horlogère de Genève en présentant leurs collections de montres

Il est inacceptable que le Conseil Administratif et le magistrat Patrice Mugny  laissent ainsi dans l’oubli la tradition horlogère genevoise, il faut à nouveau permettre l’accès aux collections des montres propriétés de la Ville dans un espace digne de ce nom, c'est-à-dire accessible au public et sécurisé pour empêcher les vols. Alors que des millions sont dépensés chaque année pour le théâtre alternatif ou d’autres formes de culture qui n’intéressent qu’une minorité, que 300'000 francs sont dépensés pour la Ville est à vous, la municipalité brille par son absence de projets pour offrir à nouveau au public la visite des collections du musée de l’horlogerie.

Ainsi, pourquoi ne pas construire un nouveau musée de l’horlogerie ? Dont le

Financement pourrait en partie être assumé par les manufactures horlogères genevoises du fait de la publicité qu’est l’exposition de certains de leurs modèles dans un musée. La rénovation de l’actuel est budgété à 12 millions, et le projet est actuellement gelé, alors pourquoi ne pas en construire un neuf pour une quinzaine de millions ? Somme qui pourrait être passablement réduite dans le cas d’une collaboration avec le privé…

Une Ville qui a dépensé 10 millions pour rénover l’Usine pourrait aussi penser à ses musées, et celui de l’Horlogerie aura le mérite d’attirer davantage de touristes à Genève.

Commentaires

Pendant que vous y êtes, vous devriez demander à Mugny ce que sont devenus les collections du "Musée des instruments anciens" qui a disparu. Ces collections d'instruments de musiques, avec en cours d'année des concerts exécutés sur ces instruments, se trouvaient près de l'Eglise Russe. Je suppose que Mugny attend avec impatience qu'un fumeur imprudent y boute le feu !

Écrit par : Octave Vairgebel | 08/01/2008

Vous cher BRANDT vous vous lamentez à longueur d'année sur les dépenses de l'Etat et voilà subitement que vous vous hissez en défenseur de la branche horlogère en clamant un engagement d'argent public pour un musée qui servira de vitrine à vos copains milliardaires des fabriques de luxe?

Un musée si vous le voulez. Mais la T O T A L I T E de son fonctionnement et de sa conception doit être pris en charge par vos copains des industries de luxe.

Vous pleurez contre les dépenses publiques alors ne venez surtout pas réclamer par derrière de l'argent des contribuables. Argumentez plutôt pour améliorer la sécurité publique en ville de Genève, avec une sécurité qui sera autre que des hordes d'ASM qui emmerdent les gens honnêtes en leur collant des amendes pour des scooters parqués sur les trottoirs.

Super les argumentations du parti radical décidemment

Écrit par : Electeur | 10/01/2008

Cher Electeur,

Peut-être ne savez-vous pas bien lire ?

1) Je dis précisement "Somme qui pourrait être passablement réduite dans le cas d’une collaboration avec le privé…", ce qui veut dire que le musée doit être financé le plus possible par le privé...Je vous fais aussi remarquer que Genève a une tradition horlogère...

2) Un ASM n'est pas un colleur de bûches, vous devriez peut être vous informer un minimum avant de vous plaindre...vous confondez avec un AM...Allez sur le site de la Ville de Genève vous en rendre compte !

3) Si vous preniez la peine de lire mes autres posts , mais je crois que vous ne voyiez que ce que vous avez envie, vous verriez que je fais également des propositions d'optique cantonale sur la sécurité...

Écrit par : Simon Brandt | 10/01/2008

Les commentaires sont fermés.