26/10/2007

Une vie bascule pour rien...

Le Matin d'hier se faisait l'écho d'un jeune homme grièvement blessé par une bande d'imbéciles (et je peux vous dire que je pèse mes mots). Il n'avait pas de feu à leur donner, il s'est ainsi retrouvé avec une bille d'acier dans l'œil tirée par un lâche qui se sentait fort entouré de sa bande face à deux étudiants qui ne faisaient que passer.

Il ne faut pas que ce genre d'acte devienne banal ni que l'on pense qu'on ne peut rien faire. Il est temps maintenant de ramener l'ordre dans les rues, que ce soit par une plus grande présence uniformée dans celles-ci (car la seule présence policière fait déjà beaucoup) ou encore un code pénal plus sévère pour ce genre d'actes. Ceci accompagné d'un réel soutien politique envers la police cantonale qui doit se sentir encouragée dans son travail quotidien qu'est d'assurer la loi et l'ordre.

Ce genre d'événements ne peut (et ne doit) pas nous laisser de marbre ! La sécurité est un droit intangible du citoyen et se promener dans les rues sans risquer une tragédie ne doit pas devenir une exception alors qu'elle devrait être la règle.

19:55 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

nos flics n ont aucun soutien politique ou judiciaire. comment voulez vous qu un flic ait envie de faire son job s il sait qu'à la première occassion soit sa hiérarchie, soit encore un juge en mal de publicité va l inculper pour n importe quelle accusation fantaisiste d'un criminel?

en regardant Moutinot à l oeuvre, ce personnage semble avoir plus de sympathie pour des clochards que pour nos gendarmes.

dans un tel climat c'est encore étonnant que ce ne soit pas pire.

et vous? vous les députés? vous allez faire quoi? encore commander un audit à la moutinot pour jauger le travail de nos gendarmes?

Écrit par : stevy | 26/10/2007

Cher Monsieur,

Je suis conseiller municipal de la Ville de Genève, pas député, ceci étant si je l'étais j'essayerai de faire adapter les lois pour que le travail du gendarme ou du policier soit facilité au quotidien. Par exemple, le doublement de la temporalité de six à douze mois de la durée d'une exclusion territoriale que reçoit un dealer, l'extension du catalogue des mesures pouvant faire l'objet d'une zone d'interdiction à des délits comme le vol à la tire, le racket, etc. Le rétablissement d'une loi sur l'interdiction de la mendicité et que cette compétence soit également donnée aux ASM (je l'ai d'ailleurs déposé au Conseil Municipal). Je fixerai autant que possible des conditions cadres et légales pour faciliter le travail quotidien du gendarme ou de l'inspecteur de police...

J'accompagnerai également régulièrement des patrouilles de la gendarmerie ou de la police judiciaire (je l'ai déjà fait à plusieurs reprises) pour me rendre compte de ce qui se passe dans les rues et ensuite déposer les projets de lois ou motions nécessaires pour adapter les lois aux réalités d'aujourd'hui.

Même si au final, seul le Conseiller d'Etat en charge de la police peut réellement faire quelque chose, en donnant des instructions claires à la police et en lui donnant l'impression qu'il est derrière ses hommes en cas de coup dur. Bref, soutenir ses troupes et non pas annoncer à cor et à cri le remboursement des amendes données aux mendiants...

Écrit par : Simon Brandt | 26/10/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Simon,

vous vous souvenez je vous disais ici même n'être pas favorable aux ASM et autres polices municipales...

Savez vous que deux gendarmes seraient, semble t'il arriver sur les lieux assez rapidement, suffisamment pour l'agressé puisse signaler à ces derniers où se trouvaient ses agresseurs... nos gendarmes émérites n'ont pas pu intervenir car nos lascars (des imbéciles, inconscients qui méritent au mieux une cellule à Champ d'Ollon) se sont réfugiés dans un bar alternatif... en inferiorité nos gendarmes ne pouvaient pas entrer et rpocéder à une arrestation.

Je vous laisse vous renseigner et vous le répète, nous n'avons pas besoin d'ASM, de plus de municipaux, nous avons besoin d'une vraie police disposant d'un effectif suffisant pour être dissuasif. C'est pas le cas aujourd'hui...

Imaginons que nos criminels divers... savaient de combien est l'effectif nocturne de la police Genevoise... le savez vous vous même...

De là, chiffres en main comment voulez vous que nos gendarmes garantissent la sécurité à nos concitoyens ?

Il suffit de faire une diversion... et la ville... est livrée à elle même...

Renseignez vous Simon, vous verrez car vous semblez avoir la tête sur les épaules, je vous laisse entreprendre les démarches nécessaires.

Et je le répète ici, notre gendarmerie a besoin d'effectif. Et nos gendarmes de la moindre de reconnaissance.

Merci à elles et eux qui accomplissent au mieux la mission qu'ils et elles ont fait serment de remplir. Merci.

Bien à vous Simon,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/10/2007

Bonjour Monsieur,

C'est toujours un plaisir de débattre avec vous :-)

Vous me permettrez de préciser qqch dans vos propos, je ne veux pas créer une gendarmerie bis, je veux simplement que les ASM aient l'équipement nécessaire à leur propre défense et des compétences complètes dans certains domaines pour au final libérer le gendarme de certaines tâches. Car actuellement, il lui amène du travail supplémentaire comme la fouille d'un prévenu qu'il a menotté. La sécurité de l'ASM doit être garantie via un équipement adéquat, ce n'est qu'ensuite qu'il pourra assurer celle du citoyen.

Sur ce que vous dites que les gendarmes ne seraient pas intervenus alors qu'ils savaient ou étaient les agresseurs, je ne veux pas le croire. Je ne peux imaginer un seul instant qu'un manque d'effectif puisse amener à ce genre de choses. Pour avoir assisté de mes yeux à des arrestations, parfois à 4 policiers face à 7 ou 8 personnes, je sais que la police genevoise n'hésite pas à aller "au feu" quand c'est nécessaire et donc à faire respecter l'ordre.

Enfin sur l'effectif, nous sommes parfaitement d'accord qu'il faut une politique volontariste de recrutement pour enfin avoir un effectif complet à la gendarmerie (il manque près de 400 gendarmes actuellement). Seul le professionnalisme et l'engagement de tous les instants de nos gendarmes et inspecteurs de police permet actuellement de combler les manquements d'effectifs, c'est en les soutenant et en les encourageant qu'on arrivera à engager davantage de monde.

Écrit par : Simon Brandt | 26/10/2007

Sacré stéphane ! Je lis en vous un discours sans fin ! Vous pensez vraiment que seule la gendarmerie pourrait enfin en finir avec toutes ces histoires ? Ce qui me désole le plus, c'est que vous savez, et vous reconnaissez qu'il y a un manque d'effectif dans la gendarmerie et que malgré cela, vous ne voulez pas l'appui des ASM (+ de 200 agents sur le Canton). Vous vous en doutez, nous sommes le seul canton en Suisse à ne pas avoir une police municipale... et pour cause, le syndicat de la gendarmerie (UPCP) protège et craint que les droits des gendarmes soient partagés... Vous êtes vous posez cette question entre Gendarmes et ASM ??? C'est dommage, non, c'est idiot car beaucoup de vos collègues Stéphane, collaborent avec les ASM et franchement ils sont très satisfait ! Une minorité, ne connait même pas les vraies fonctions (ASM) et ils continuent à se battre pour qu'ils ne collaborent pas avec les gendarmes...Quelle belle image de la Gendarmerie...La même peur pour la PSI (Police Sécurité Internationale) et pourtant, de nos jours, les Gendarmes sont heureux de collaborer avec la PSI...
Monsieur Brandt, voila l'exemple qui prouve que malheureusement des gendarmes ne voudront pas d'une police municipale... Et pourtant, on peu le dire... Nos ASM sont les yeux de la ville de Genève, ils sont souvent les témoins d'incivilités, d'agressions, d'accidents en tout genres, présents à tout moment.... Si seulement il existait plus de politiciens comme vous pour ouvrir les yeux aux Genevois, nous en serions pas à ce stade des problèmes de sécurité, du manque d'effectif des forces de l'ordre (sans compter nos chères ASM)... entre nous, la gendarmerie ferait mieux de comprendre qu'entre le Cantonal et le Municipal, 2 mondes nous séparent !!! et ils devraient comprendre, aussi intelligents qu'ils soient (cette espèce en voie de disparition) que nos ASM ne prendront jamais la place des Gendarmes...

A bon entendeur ;-)

Écrit par : Gonzo | 27/10/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Simon,

débattre avec vous ne l'est pas moins, votre réponse honore le politique qui, soyons en sûrs, ne s'arrêtera pas au conseil municipal :o)

Nous voila donc bien d'accord sur un point, il faut absolument résorber le manque d'effectif de notre gendarmerie, car comme vous le soulignez, sans leur dévotion actuelle qui comble les manques, nous serions plutôt mal.

Quoi qu'on en dise, quels qu'aient été les quelques problèmes de l'institution, la majorité de celles et ceux qui composent notre police sont des gens de qualité. On ne le dit pas assez.

Pour terminer, vous citez l'exemple de 4 policiers face à 7 - 8 personnes, apparemment, semblerait-il, à prendre au conditionnel, que le rapport de force ne devait pas être de cet ordre. A un certain point intervenir devient plus dangereux car si le rapport de force tourne au désavantage, il y a un risque de perte d'arme. C'est donc un choix sage et dûment motivé.

Le problème reste que notre police ne devrait pas être confrontée à ce genre de choix, qu'elle devrait être en mesure de remplir sa mission en tout temps et qu'aujourd'hui on ne lui en donne pas les moyens.

Le seul fait que vous ayez conscience du problème, me permet de dire, à la vue de votre dertemination, que vous n'êtes pas du genre à "lâcher l'affaire" et que je suis prêt prendre le pari que l'on vous retrouvera d'ici peu prendre la défense d'une augmentation de l'effectif, me trompe-je ?

Encore merci pour votre réponse.

Bien à vous Simon,

Stéphane


PS. Vous semblez réellement impliqué dans ce que vous faites et je vous souhaite de pouvoir mené à bien cette démarche, tant pour nos policiers que pour les citoyens "otages" d'une situation que seul(e)s les politiques peuvent débloquer.

Écrit par : Stéphane | 27/10/2007

Bonjour M. le Conseiller Municipal,
Il me semble que la situation ne peut qu'empirer tant que les postes de police seront fermés le soir et tant qu'aucune brigade sera, comme dans le temps, dehors et bien visible. Le laxisme des autorité, particulièrement M. Moutinot est connu. On autorise la mendicité mais on interdit à des genevois sans domicile, de dormir dans leur voiture ! Je constate la très haute estime des autorités vis-à-vis de la population honnête et qui, par l'impôt, entretient certains à grands frais pour aucun résultat. Comme le disait M. Luscher, :"Moutinot a pris, en 10 ans de siège au Conseil d'Etat, une seule décision mais, hélas, elle est mauvaise." Personnellement, j'estime que la chasse aux crottes de chien, c'est drôle mais bien. Pourtant il y a d'autres choses à "chasser" des trottoirs. (cyclistes, dont Mugny le samedi sur le marché aux puces de Plainpalais et Pagani qui préfère circuler sur les trottoirs car, sur la route, c'est trop dangereux. Il ne se rend même pas compte quîl est, lui, dangereux pour les piétons ! Il est également dangereux mais pour d'autres sujets politiques !) Mendiants qui, non seulement sévicent sur les trottoirs mais commencent à "faire" les magasins, les allées d'immeubles (quand une p'tite vieille se sera faite estourbir, Mouitinot sera peut-être surpris !) et même les classes de l'Uni ! Genève, ville propre ! Est-ce de l'humour au 3ème degré ? Genève, ville très sale, c'est la triste réalité. Genève, ville d'insécurité, c'est aussi la réalité quotidienne.
Bien à vous

Écrit par : Octave Vairgebel | 27/10/2007

Rebonjour Stéphane,

Merci pour vos encouragements :-)

Effectivement je ne lâche jamais une affaire avant de l'avoir menée à bien, mes fonctions d'élu municipal m'aménent actuellement à m'occuper de la sécurité à ce niveau (donc les ASM) et il est évident que si je passe un jour au Grand Conseil je pourrai me battre pour améliorer les conditions de travail de la Gendarmerie, que ce soit au niveau du cadre légal ou des effectifs. La sécurité au niveau municipal n'étant que subsidiaire de celle au niveau cantonal...Même si au final, le pouvoir d'un législateur est minime car c'est le Conseiller d'Etat en charge qui prend vraiment les décisions...

Ceci étant, il m'est déjà arrivé de rédiger des projets de loi ou des motions pour mes collègues radicaux au Grand Conseil.
ABE :-)

Une petite précision aussi quand à l'intervention auquel j'avais assisté, les policiers que j'accompagnais étaient confronté à un flagrant délit, ce qui explique qu'ils aient agit malgré une infériorité numérique mais que leur professionnalisme a largement compensé. Mais effectivement, notre police ne devrait pas être confrontée à ce genre de choix car l'image que je me fais d'une police est qu'elle peut intervenir partout et toujours pour autant que l'interêt public l'exige...

Écrit par : Simon Brandt | 27/10/2007

Cher Octave,

Comme vous, j'ai très longtemps pensé qu'il était nécessaire de maintenir les postes ouverts 24h sur 24 pour assurer une sécurité efficiente, je me suis ensuite rendu compte que chaque gendarme occupé à attendre dans un poste, c'est un gendarme de moins dans la rue.

S'il est nécessaire de laisser un poste ouvert 24h sur 24 au centre ville, ce qui est le cas actuellement, je préfère voir comme vous des gendarmes patrouiller dans les rues que d'attendre dans un poste.

Le projet POLYCOM reliera bientôt les ASM et les gendarmes sur une même fréquence radio, ou tout au moins rendra possible une collaboration entre ces deux corps, les ASM qui font de la présence uniformée constante dans les rues pourront donc relayer aux patrouilles de gendarmerie ce qu'ils voient, lesquelles peuvent intervenir très rapidement du fait de leur grande mobilité...

Enfin sur la mendicité, espérons qu'une nouvelle loi sortira rapidement...et surtout qu'elle donnera aux ASM la compétence de s'en occuper en plus des gendarmes...

Écrit par : Simon Brandt | 27/10/2007

Il faut qu´un galant homme ait toujours grand empire
Sur les démangeaisons qui nous prennent d´écrirel

Écrit par : ischi | 27/10/2007

Horrible. Ce fait divers est horrible. Se prendre une balle dans l'oeil par une petite frappe qui veut se la péter devant ses potes. Ne pas pouvoir arrêter l'auteur parce qu'il se réfugie dans un bar alternatif. Horrible, cette ville deviendra un état de non-droit la nuit. Faut-il sortir armé?
Les policiers ne peuvent plus faire leur travail correctement.
Il n'y a pas si longtemps, lorsqu'un voleur était pris, il était emmené au poste de police et il recevait une bonne dérouillée, si forte et si violente que cela lui enlevait toute envie de recommencer.
C'était dans un pays qui n'existe plus, qui a explosé en de multiples républiques. C'était dans un pays où il n'y avait presque pas de voleurs. A moins de 1000 km d'ici.

Écrit par : nono | 27/10/2007

Chaque peuple a les dirigeants qu'il mérite. C'est valable pour les Genevois qui ont envoyé les complices de Moutinot au conseil des Etats. Ce n'est pas peu dire.

Écrit par : Géo | 27/10/2007

@nono
Méfiez vous des histoires du bon vieux temps. Dans l'excellent livre de Jean Verdon "La nuit au Moyen Age", on retrouve les petites frappes médiévales, qui n'avaient rien à envier à celles d'aujourd'hui. Les bagarres étaient fréquentes dans les villes, les agressions sans motif aussi. Tout commençait par des histoires de regards, d'alcool et de "respect", car la racaille moyennâgeuse était aussi très pointilleuse sur cet aspect. Le fond du problème est donc ancien et il n'existe pas de solution miracle. Néanmoins, je suis d'accord avec les idées exposées ici par Simon et par Stéphane (ouverture d'un poste 24h sur 24, augmentation des effectifs de police etc) qui permettraient parfois d'éviter des faits divers aussi horribles.

Écrit par : inma | 27/10/2007

Alors j'ai une question pertinente... Comment ouvrir un poste 24h/24h si il existe un manque d'effectif à la Gendarmerie ??? Ont réfléchis super vite et mal comme d'hab... ont se cherchent des excuses pour ralentir le procédé ??? ...Meuh nan, excusez moi du peu continuez comme sa ont ne va pas avancer !!! INCROYABLE !!! GRRRRR !!!!

Écrit par : Gonzo | 29/10/2007

Les commentaires sont fermés.