03/09/2007

Oui a l'externalisation du contrôle du stationnement !

Unique en Suisse, la Ville de Genève possède un corps d'Agents Municipaux uniquement formés et affectés au contrôle du stationnement. Au contraire des Agents de Sécurité Municipaux qui sont des professionnels de la sécurité, les Agents Municipaux ne constituent pas un facteur de sécurité en tant que tel et contribuent au sentiment que la Ville se préoccupe moins de la sécurité des personnes que de celle qui serait provoquée par des voitures en dépassement du temps de stationnement. La présence d'AM aux compétences très limitées mais aux uniformes quasiment similaires aux ASM est par ailleurs source de grande confusion auprès des citoyens. Et le ratio recettes/coûts des AM qui a diminué de moitié en 5 ans, continue à baisser un peu plus chaque année.

Comme dans de nombreuses autres villes de Suisse (Berne, Zurich), la Ville de Genève devrait externaliser la gestion du contrôle du stationnement. En collaboration avec l'Etat et la Fondation des Parkings, la Ville pourrait par exemple confier à des entreprises privées le contrôle du stationnement, sur la base d'un appel d'offres. Le partenaire ainsi choisi devrait remplir un cahier des charges précis et limité, consistant notamment à assurer une pression modulable sur les automobilistes en infraction de stationnement ; il assurerait la prestation demandée et l'entier de la gestion du personnel en échange d'une somme fixe. Ce qui permettrait un gain de visibilité pour les ASM qui deviendraient le seul corps uniformé municipal à patrouiller dans les rues ainsi qu'une augmentation des recettes pour la Ville via notamment une forte diminution des coûts marginaux.

La soixantaine d'AM (64 pour être précis) actuellement en fonction pourrait passer la formation d'ASM afin de répondre aux besoins de sécurité des Genevois ou alors rejoindre les rangs de la Fondation des Parkings, le transfert qui serait neutres pour eux sur le plan des acquis sociaux devrait aussi garantir un même plancher de recettes pour la Ville.

La première tâche d'une collectivité publique est d'assurer la sécurité de ses citoyens et pas de harceler les voitures mal parquées !

Commentaires

Cher monsieur,
Vous vous acharner sur ses pauvres agents municipaux, ne pensez-vous pas que si vous les privatisés, ils vont devoir augmenter le nombre d'amendes ?
Pour tenir le budget de la ville, puisque la fondation ne reverse que le 50% de ses amendes ils devront donc au lieu d'en mettre pour 17.5 millions chiffre budgété pour 2008, ils devraient verbaliser pour 35 millions affin être dans les bons comptes.
Savez-vous que les agents de la fondation des parkings n'ont aucun droit de regard sur le amendes, ils font que très rarement des annulations ...Donc qui va payer ? C'est les automobilistes bien sur !!!!!,
Ne croyez-vous pas qu'il serait plus judicieux de prendre ses agents pour en faire des auxiliaires des agents de sécurité municipale, au moins ils serviraient à quelque chose d'intelligent...
A vous de voir messieurs les politiques....

Écrit par : mamadiop | 07/09/2007

Bonjour Simon Brandt,
Je trouve l'idée excellente sur 2 points : 1. Changement de direction et de meilleures prestations lors de leurs transferts. Ils ont choisi de faire ce métier, le fait de changer de patron pourrait également être une motivation... car quand on sait qu'il existe depuis fort longtemps un problème d'absentéisme chez les AM (contractuelles)... mais je ne vais pas rentrer dans cette problématique...heu, si un petit peu...Un politicien connu (de gauche...pfff ! ), au conseil municipale, pourrait m'en vouloir car je n'ai pas défendu vos propos...LOL...D'ailleurs, il ferait mieux de se préocuper de l'insécurité en Ville de Genève et un peu moins à la profession de son épouse (AM) car les problèmes de papillons posé sur nos pare-brises commence sincèrement à peser sur le budget de la Ville de Genève !!!
2. Uniformes... Les ASM-Police Municipale, doivent à tout prix changer d'uniforme et de terme !!!. Le citoyen ne fait pas la différence !!! De par la couleur et le terme utilisé...Agent de Sécurité Municipale, sa ne veut rien dire !!! Personnellement, si je me fais interpellé par un ASM-Police Municipale, je me pose des questions !?! A-t-il le droit de m'arrêter ? De me demander mes papiers ? De me verbaliser pour une infraction de circulation routière ? Ce n'est pas inscris "Police" sur son uniforme ! Imaginez le touriste qui se fait interpeller par un ASM-Police Municipale !!! Non seulement il va être surpris de lire sur son uniforme "SECURITE MUNICIPALE" et non "POLICE MUNICIPALE", surpris de l'amende qu'il va avoir et encore plus surpris quand notre chère ASM-Police Municipale va lui demander de payer sur place !!!!!!!!!!!!! Réactions ??? ...il va partir en se marrant et en plus il va insulter l'agent, pire ! L'agent va devoir appeler une patrouille de Gendarmerie, qui va se dépêcher sur place (1 heure d'attente !!!!) et va devoir l'empêcher de partir, donc en plus il va risquer de se faire écraser....La patrouille de Gendarmerie, une heure après, arriver sur place et ne pourra plus agir....C'est pas sérieux !!! Donc, oui Simon Brandt, je suis d'accord avec votre point de vue à 200'000%

Écrit par : Gonzo | 31/10/2007

Bonsoir Monsieur Brandt, pour ma part, je trouve que cela serait une bonne chose d'externaliser les AM. En effet etant donné la multiplicité des uniformes qui "partouille" et ce plus particulièrement en Ville de Genève (ASM; AM; fondation des parkings; PSI, BTR ; gendarmerie), bref le citoyen ne s'y retrouve plus, alors je n'ose même pas imaginer le touriste, ou plus proche de nous, un confédérer... Donc OUI les AM devraient passer en bordeau (Fondation donc) OUI les ASM devraient voir leurs uniforme changer (car si ils restent en gris ASM-AM, ils seront encore pris pour des AM), donc donnons enfin aux ASM les moyens d'agir... Salutations

Écrit par : bosco79 | 06/12/2007

Les commentaires sont fermés.